Temas acerca de la vida en México y Francia. Entre dos casas..
 
ÍndicePortalBuscarGaleríaCalendarioRegistrarseFAQConectarse

Comparte | 
 

 "Adios Cara de Trapo" libro en francés de Jaime Av

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo 
AutorMensaje
Mezcalin
Calpulli
Calpulli


Masculino
Cantidad de envíos : 326
Localización : Ville d'Avray (92)
Fecha de inscripción : 29/10/2007

MensajeTema: "Adios Cara de Trapo" libro en francés de Jaime Av   Jue Dic 20, 2007 9:24 am

Críticas a la versión publicada en Francia por Éditions Métailié de París

Donde Adiós Cara de Trapo se llama La Nymphe et le sous-commandant

Un roman précieux et habité de Jaime Avilés
AMOURS FUYANTES ET RÉVOLUTION.


Le Monde
29 septembre 2006

La Nymphe et le
sous-commandant
de Jaime Avilés

Traduit de l´espagnol (Mexique)
Par René Solis.
Ed. Métailié, 216 p., 19 euros.



Serapio Bedoya rêve à l´antique et en costumes. Pour un auteur de sketches de café-théâtre, c´est un peu exagéré. Hanté par ses lectures et ses espoirs déçus d´ecrivain, Serapio rêve de la fille du roi des Féaciens qu´il rencontre à Mexico, serveuse et lumineuse, « douze anneaux d´argent dans une oreille et un autre dans le nez, et des cils impénetrables ». Il marche à grand pas vers ses 40 ans et elle en a presque 19. Il lui demande si elle est actrice, il voudrait lui proposer un rôle, c´est le troisième samedi de 1993 : il n´y croyait plus mais il est amoreux.
Plusiers mois passent, pendant lesquels il ne cesse d´écrire. Serapio est a Tulum, pensant à Malcom Lowry et à Virginia Woolf, quand commence le soulèvement des zapatistes au Chiapas. Intrigué, il est attiré au cœur de la jungle par cette aventure politique qui, pourtant, lui paraît déjà bien insolite. Nausìcaa le rejoint, victime de ces sirènes enguenillées, sans remarquer que le secret de leur marche consiste en « un redoublement de la jambe gauche, à l´inverse de toutes les armées du monde ». Elle brûle de connaître Marcos et pousse Serapio à écrire une lettre que est aussi une suplique et une déclaration.

Equipée boueuse
Oscillant entre l´intimité troublante et musicale de Nausìcaa et celle, plus froide, du sous-commandant, Serapio devient le compagnon de rute d´une équipée boueuse dont il voudrait bien déchirer le voile sans très bien savoir ni comment ni pourquoi.
Récit d´un cycle amoureux, La Nymphe et le sous-commandat explore differents niveaux de conscience et de réalité de la vie de Serapio Bedoya, déchirante et exaltée. Les mêmes fantasmes et les mêmes sentiments peuplent les jungles hésitantes de l´armée zapatistes et les aspirations déchues d´un homme au bonheur d´une vie reconciliée : frustrations, solutions rhétoriques tapangeuses, grands gestes et grandes promesses pour l´éternité d´une fuite. Quand Serapio s´envole pour Paris, au moment où le gouvernement mexicain fait la chasse aux sympathisants zapatistes, sa tête n´est plus qu´une migraine insoutenable, tout pleine de couleurs artificielles de ses amours et du Chiapas. Ivrogne de nuit, à demi-fou, rapportant ser conversations improbables avec Marcos, Serapio dicte au narrateur le contenu hallucinant de ce livre.
Jaime Avilés, journaliste à La Jornada, spécialiste de la lutte zapatiste, compose un livre précieux qui trouve son equilibre dans la tension entre littérature et realité. Son personnage principal est comme le text : habité. Par les fantômes avérés de son existence inaboutie, fantôme à venir de Nausìcaa Fernandez, fantômes en marche et en uniforme des hommes de Marcos, fantômes à lire de une bibliothètque insistante et parfois douteuse, de Fuentes à Mafalda, et fantôme, enfin, de la fille du roi des Féaciens – à caresser dans des rêves costumés.


Pueden leer el libro en el blog de Jaime Aviles:
http://www.adioscaradetrapo.blogspot.com/






.
Volver arriba Ir abajo
http://monsite.orange.fr/albertoramirez
alvarado acamapixtli
Cihuacóatl
Cihuacóatl


Masculino
Cantidad de envíos : 727
Edad : 76
Localización : en alguna parte
Fecha de inscripción : 04/08/2007

MensajeTema: musica, literatura,historia,expo,cine "adios cara de tr   Vie Dic 21, 2007 8:55 am

mezcalin, mil gracias por guiarme por los senderos desconocidos (para mi) de la literatura moderna de escritores que amanecen en dias inciertos del méxico veintiunero.
que quede dicho aqui, que aprecio mucho, las noticias y las invitaciones que nos mandas de tiempo en tiempo y veo que pocos responden.
en cuanto lei "adios cara de trapo" inmediatamente me vinieron a la memoria unas fotos que una amiga me mostro hace ya un tiempito, cuando ella, para romper el hilo ombilical familiar se largo a mexico y directamente a cancun, ahi conocio a un tipo de nacionalidad indefinida y se fueron a vivir en la jungla y creron un hotel, restaurante, cantina etc; etc. en realidad, una casa de paja y un monton de amacas que alquilaban a los esporadicos clientes !y que clientes" por ahi desfilaron todos los desesperados, borrachos de sombra negra(machado) y todos soñaban, unos de escribir libros para revolucionar la litaratura decadente, otros revolucionar la pintura, etc. etc. el "hotelito" desaparecio cuando alguien compro la tierra y ahora hay un hotel de cinco estrellas, dirigido por un gringo. con el placer de leerte de nuevo, te deseo una navidad bien chingona y va un abrazo fraterno.
Volver arriba Ir abajo
http://acamapixtli-alvarado.spaces.live.com
 
"Adios Cara de Trapo" libro en francés de Jaime Av
Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba 
Página 1 de 1.

Permisos de este foro:No puedes responder a temas en este foro.
 :: Música, literatura, historia, expos, cine..-
Cambiar a: